Actualités

Réveillon de la Saint Sylvestre

cjs_reveillon_2017
Avec spectacle "A la découverte du Monde"
En savoir plus...

Repas dansant avec spectacle

cjs_repas_dansant_2017
Avec spectacle années 80 /90 - Goldman, Balavoine...
En savoir plus...

Forum des Associations

forum_associations_2017
Rencontrez les associations de Maignelay-Montigny
En savoir plus...

Week-end à Paris

cjs_sortie_paris
Organisé par le CJS les 21 et 22 octobre 2017
En savoir plus...

Réveillon de la Saint Sylvestre

cjs_reveillon_2017
Avec spectacle "A la découverte du Monde"
En savoir plus...

L'église Saint Martin

Commandée également par Louis d'Halluin, seigneur de Maignelay, Montigny et autres lieux, l'église Saint Martin, construite de 1500 à 1545, est un vaste édifice rectangulaire. Elle aurait été édifiée sur l'emplacement d'une ancienne église dont on ne sait pas grand chose.

Le clocher

eglise_saint_martin_clocherHaut de 37 mètres, et vu de l'extérieur, est monté sur la première travée du collatéral nord, à l'angle de la façade. Cette grosse tour carrée à contreforts, balustrade ajourée, décor flamboyant et dôme Renaissance date de 1525-1530. On pénètre dans l'èglise par une petite porte en anse de panier surmontée d'une accolade avec décor de grappes de raisin et de feuille de vignes. On arrive ainsi dans la première travée du collatéral nord, sous le clocher. A la voûte, un oeil permet le passage des cordes menant aux cloches.

La nef

Elle est composée de trois travées rectangulaires éclairées par trois fenêtres flamboyantes. Contre le mur sud on remarque un groupe sculpté "La Charité de Saint Martin".eglise_saint_martin_nef

Le transept

Il a été construit sous l'influence des voûtes de l'église Sainte Marie-Madeleine. La voûte carrée du transept a des ogives guillochées. La clé pendante centrale est entourée par 4 clés reliées par des arcs en quart de cercle, à festons redentés.

Le croisillon sud

Il est formé d'une seule travée voûtée d'ogives. Les arcs sont ornés de festons à motifs curieux. Au mur ouest, sur l'ogive de gauche ; acrobate disloqué avec le corps roulé en rond, la tête sur le derrière ; feuillage enveloppant un personnage ; sur l'ogive droite, un même personnage se détachant d'un bouquet de feuillage. Au mur-est, sur l'ogive gauche : tête de mort et tête de prognathe (individu) enlaidie par un fort nez crochu et des lèvres lippues.
Dans le mur sud, on remarque une piscine à arc en anse de panier. La chapelle est dédiée à Saint Maclou; Abbé de Nanteuil en 540 qui passe pour guèrir les écrouelles (inflammation et abcés d'origine tuberculeuse atteignant certains ganglions du cou). Ici le saint guérit les écrouelles d'une princesse de sang royal.

Le choeur

eglise_saint_martin_choeurC'est la partie la plus ancienne de l'église de 1500 à 1520. Il est formé d'une abside à cinq pans, éclairée par cinq fenêtres, celle du fond est aveuglée. Ces fenêtres sont des lancettes géminées en 2 formes à tréfle pointu au-dessus desquelles ondulent des soufflets et des mouchettes à redents. L'abside est voûtée d'ogives. Le choeur est décoré de belles boiseries du XVIIIème siècle, peintes en faux bois au siècle dernier, représentant St Sébastien, Ste Catherine, des instruments de musique et des feuillages. On remarque une piscine de 0,90 m de hauteur. La cuvette forme un rectangle à coins arrondis. Sur le rebord de la cuvette, un ange décore le haut de chaque face.

Le croisillon nord

De la même hauteur que le carré du transept, est vouté d'ogives. La clé centrale est entourée par quatre clés. La clé centrale est décorée de feuillages, les autres sont des rosaces d'allure diverse. A l'est s'ouvre la chapelle de la Sainte Vierge encadrée par une archivolte à trois voussures. Dans le canal de la voussure inférieure on remarque des images bizarres de droite à gauche, un oiseau piétine un lézard, un oiseau, un ange, deux dragons, un monstre ailé à tête humaine, un dragon, un ange, un bipède, un coq perché sur une tête grimaçante.

La chapelle de la Vierge

eglise_saint_martin_chapelleElle aurait été construite beaucoup plus tard, entre 1525 et 1545. Elle est formée de deux travées. Sous chaque retombée d'arc se dresse une colonne. Ces six colonnes supportent des statues. Les deux plus remarquables sont les deux colonnes qui encadrent le choeur. L'autel est surmonté d'un édicule de caractère "Renaissance". La statue de la Sainte Vierge est protégée par un baldaquin soutenu par deux consoles.

Société Historique de Maignelay-Montigny


Agenda

18
Août, 2017
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31